Bulletin de paie 2018

Obligatoire depuis le 1er janvier 2018 dans toutes les entreprises, le bulletin de salaire clarifié est une volonté de l’Etat pour simplifier la compréhension des informations. Une nouveauté bien accueillie par les salariés et les employeurs. 

3 caractéristiques importantes du bulletin de salaire clarifié 

  • Des informations triées par catégorie et sous-catégorie ; 
  • Des intitulés plus compréhensibles ; 
  • 50% de lignes en moins ! 

Les nouveautés du bulletin de salaire simplifié 

La clarification de la fiche de paie a deux objectifs principaux : 

  • Faciliter la compréhension et la lisibilité pour le salarié ; 
  • Faciliter la gestion de la paie au sein des entreprises. 

Ainsi, le bulletin de salaire clarifié tel que nous le connaissons aujourd’hui comporte deux fois moins de lignes. L’ensemble du document a été réorganisé par rubrique et sous-rubrique correspondant aux différentes cotisations à verser (santé, accident du travail – maladie professionnelle, retraite, chômage, cotisations conventionnelles, autres cotisations patronales, CSG CRDS, allègements de cotisations). Enfin, le libellé de chaque ligne est plus clair qu’auparavant. 

Les éléments obligatoires à faire figurer sur un bulletin de paie clarifié

Les bulletins de salaire tels que nous les connaissons aujourd’hui sont divisés en cinq zones bien distinctes afin de faciliter la lecture des différentes lignes et colonnes. 

Comme pour tout document officiel, des mentions obligatoires doivent figurer sur les fiches de paie de vos salariés : 

  • Identification de l’employeur : nom et adresse de l’entreprise, code NAF ou APE, numéro Siret, CCN applicable ; 
  • Identification du salarié : nom et emploi, niveau ou coefficient hiérarchique, période et nombre d’heures de travail, nature et montant des accessoires de salaire soumis aux cotisations sociales et patronales ; 
  • Salaire : rémunération brute, montant des cotisations avant déduction des exonérations, date de paiement, date de congé et montant de l’ICP (le cas échéant) ; 
  • Montant total des exonérations et exemptions de cotisations et contributions sociales ; 
  • Montant du salaire net à payer avant impôt sur le revenu prélevé à la source ; 
  • Montant du salaire net à payer après impôt. 

A savoir : votre salarié dispose d’un délai de trois ans pour contester le montant ou l’exactitude de sa fiche de paie. 

Le bulletin de salaire clarifié avec le logiciel de paie Silae 

Avant la généralisation du bulletin de salaire clarifié, le logiciel de paie français Silae avait déjà pris les devants en mettant à jour le module de génération des fiches de paie. Ainsi, tous nos clients profitent de cette nouvelle mise en forme depuis plusieurs années. 

En optant pour l’externalisation de vos paies avec Opaylink, les bulletins de paie de vos salariés sont générés automatiquement après avoir renseigné les différents éléments de rémunération. Le logiciel Silae, leader sur le marché en France, est l’outil indispensable pour obtenir des fiches de paie conformes à la législation, sans avoir à réaliser des manipulations techniques. 

Quant aux montants des charges, du salaire net avant et après prélèvement de l’impôt à la source, ils sont calculés automatiquement par le logiciel de paie. 

Des fiches de paie dématérialisées légales et curisées 

L’externalisation partielle ou totale de votre paie avec Opaylink vous permet non seulement de rester concentré sur votre cœur de métier, mais également de procéder à des recrutements à forte valeur ajoutée. Privilégiez l’embauche de salariés participant activement à l’augmentation du chiffre d’affaires de votre business.  

En choisissant un prestataire de paie externe, vous bénéficiez du savoir-faire de gestionnaires de paie professionnels. Ils disposent de toutes les connaissances techniques et légales liées à la paie, et sont régulièrement formés et informés des décisions prises par le gouvernement ou les organismes. 

En parlant de législation, sachez que l’outil de gestion de paie SILAE est le seul à héberger plus de 600 conventions collectives. Chaque semaine, elles sont mises à jour automatiquement. De cette façon, vous êtes certain que vos bulletins de salaire clarifiés sont conformes à la législation en vigueur. 

Vive la dématérialisation des bulletins de salaire ! 

Il y a encore quelques années, alors que le numérique avait déjà prouvé qu’il était idéal pour réduire les frais d’impression et d’envoi de courrier papier, les fiches de paie des salariés étaient toujours envoyées par voie postale, chaque mois, parfois même accompagnées d’un chèque correspondant au salaire net. 

Depuis, les choses ont bien changé ! La norme est désormais au bulletin de salaire dématérialisé. Envoyé par email ou mis à disposition sur un espace réservé au salarié, la fiche de salaire ne dépend plus du facteur mais du logiciel de paie utilisé. 

Les fiches de paie sont stockées dans un coffre-fort numérique sécurisé 

Avec Opaylink et le logiciel Silae, vous avez la possibilité de choisir l’option “coffre-fort numérique” afin de stocker toutes les données de paie de vos salariés sur des espaces dédiés. De leur côté, vos collaborateurs possèdent des accès privés et peuvent consulter leurs bulletins de salaire et déposer des documents importants qui les concernent (factures, pièce d’identité, relevés bancaires…) 

Grâce à la société bretonne eDocGroup, tous les documents enregistrés dans leur coffre-fort digital à valeurs probantes sont sécurisés. Les data centers qui hébergent ces informations sont situés en France, ajoutant une dimension sécuritaire supplémentaire. 

Pour tout savoir sur l’option “coffre-fort numérique” avec Opaylinkconsultez l’article dédié à ce sujet ou contactez-nous ! 

Retour haut de page